Avec l’augmentation du tourisme international, plusieurs pays ont optés pour la mise en place d’un visa électronique. Ce dispositif évolue peu à peu dans la plupart des Etats. Ce service est souvent payant et la somme récoltée est réinvestie dans le secteur touristique. De par son évolution, il est devenu bien plus aisé de se procurer ces visas. Ainsi, l’arrivée dans les pays d’accueil devient de plus en plus facile. Toutefois, selon la ville de votre séjour ainsi que la période totale, il vous faut respecter un certain nombre de conditions.

La mise au point de visas électroniques dans le monde entier

Autrefois, obtenir un visa pour se rendre dans un pays du tourisme était vraiment une tâche difficile. Cela faisait patienter pendant longtemps à l’aéroport pour franchir les douanes afin de profiter des vacances. Plusieurs pays ont opté pour le visa en ligne.

Ce mécanisme favorise la requête de visa en ligne et non plus par le biais d’une ambassade pour se faire délivrer une carte d’entrée sur son territoire. Vous auriez besoin de l’Internet de même qu’un mode de règlement sûr pour le payement des frais de dossier. De toute évidence, une sollicitation d’e-visa ne suffit pas pour entrer dans un pays. Cette responsabilité revient toujours aux officiers des douanes lorsque vous arrivez à l’aéroport qui vous accueille.

Les bénéfices de l’e-visa sont multiples, tant pour les voyageurs que pour les fonctionnaires consulaires. Comme touriste, lorsque que vous faites votre demande du visa touristique, vous bénéficiez quelques heures. Le traitement de votre dossier se fait le plus souvent en moins de 72 heures. De plus, la charge administrative du personnel du consulat est réduite parce que les informations sur les voyageurs sont sauvegardées au sein d’une banque de données. Ceci permet une autorisation plus rapide concernant les voyageurs qui  ne sont pas confrontés à des difficultés d’une demande de visa.

Des pays tels que l’USA ont fait le choix d’automatiser presque toutes les requête de Electronique System for Travel Authorization (ESTA États Unis) pour éviter de faire la queue à l’arrivée. Dans les années à venir, d’autres pays confrontés au même type de problème pourraient prendre leur exemple. Cela faciliterait l’arrivée dans les pays touristiques, dans la mesure où les gens y vont dans l’intention de faire juste un petit séjour.

Visa électronique pour le Canada

Lorsque vous partez pour le Canada, il vous faut un visa électronique appelé AVE canada. Il est assez facile d’obtenir un visa AVE canadien, mais pour être admissible il y a certaines conditions à remplir.

Les citoyens européens qui n’ont pas de visa, sont tenus de solliciter un AVE canada, posséder la biométrie ou un passeport avec des frais de 7 $ CAN avant de se faire délivrer le laissez-passer d’atterrissage sur le sol canadien. Cependant, le fait d’avoir un AVE ne signifie pas forcément que l’on vous autorisera à entrer au Canada.

Le Visa électronique pour les États-Unis

Les Américains ont autorisé ces dernières années aux voyageurs dispensés d’Autorisation de voyage ordinaire, à faire une demande de VISA électronique encore appelé ESTA (Electronic System for Travel Authorization). Les procédures pour y accéder sont très favorables.

En effet,  pour obtenir ce visa, vous devez  répondre à un certains nombres de critères. En plus,  vous fournirez vos renseignements personnels, ceux des parents, la profession et l’adresse de votre séjour. Cependant, lorsque votre demande de document ESTA est approuvée, cela ne signifie pas que vous êtes déjà autorisés à entrer dans le pays. Cette demande en ligne sur le site officiel vous coûtera  14 dollars.

L’Autorisation de voyage thaïlandais

Lorsque vous voulez séjourner moins  de trente jours dans ce pays, il est inutile de faire des formalités puisque la plupart des pays sont exemptés d’autorisation afin d’y séjourner. Par contre, pour prolonger la durée de votre séjour,  certaines démarches supplémentaires sont fastidieuses. Pour raccourcir les délais et les procédures, un visa thaïlandais en ligne est instauré ceux qui veulent excéder 30 jours.

Ce système de visa électronique thaïlandais réduit essentiellement la tâche du personnel du consulat et allège la procédure pour les touristes. Le système compte s’élargir vers plusieurs autres pays.

Le visa en ligne du Cambodge

Au nombre des pays qui bénéficient du visa en ligne, le Cambodge aussi y figure. Il autorise les touristes à se faire délivrer un visa par le consulat sans se tracasser dans des formalités fastidieuses. Un visa en ligne vers le Cambodge épargne les difficultés d’obtention d’un permis d’entrée dans le pays de même que les innombrables surfacturations qui en résultent.

Si vous souhaitez obtenir un visa numérique au Cambodge, il vous faut simplement remplir en ligne un document sur la page officiel. Ensuite, vous aurez à débourser 37 $ et une photo comme celle de passeport. Au cas où vous êtes reçu, vous pouvez faire usage de votre autorisation de voyage pendant de 90 jours dès la date d’admission.

Si vous séjournez longtemps dans le pays sans faire de demande de renouvellement de visa, vous écoperez d’une amende de dix dollars par jour. Les autorités du Cambodge sont très rigoureuses quant à la durée de validité du visa. Il est donc important de bien respecter les directives si vous souhaitez prendre le vol de retour en toute quiétude.

Visa en ligne du Viêtnam

Beaucoup de pays en Asie ont opté pour des visas électroniques afin de faciliter les déplacements. Le Viêtnam aussi. Vous pourriez faire une requête sur la page officielle du pays ou par le biais d’un des services en ligne d’e-visa. Si vous décidez d’avoir un visa pour le Viêtnam, les lois du pays doivent être respectées par le service à travers lequel vous effectuez le voyage.

Quand vous partez pour moins de quinze jours de voyage au Viêtnam, il est inutile d’utiliser le Programme d’exemption de visa. Lorsque vous envisagez prolonger la durée de votre voyage sur le territoire, vous devez faire une nouvelle demande de visa électronique. Pour effectuer cette demande, il vous faudra fournir des informations vous concernant, une photo d’identité et payer des taxes douanières avoisinant les vingt-cinq dollars (25 $). Suite à votre demande, vous recevez une confirmation dans moins de 3 jours.

L’e-visa Inde

Pour entrer en Inde nécessite un visa pour une raison quelconque. Dans ce pays, les modalités d’obtention et d’utilisation de visa sont moins complexes que celles des autres pays. Il vous faut faire une requête d’autorisation de voyage indien (e-visa inde) au moins dans les 4 jours précédant votre date d’arrivée.

En cas d’acceptation de votre demande, nous vous conseillons d’imprimer le formulaire ETA Inde et de le garder avec vous durant le voyage. Le visa électronique est valable sur une période de 120 jours suivant la date de son acceptation, mais ne pourra être utilisable uniquement pour une durée maximale de 30 jours. À la différence des autres visas, ce visa est réservé à un seul usage puis n’est validé il est valide pour seulement un séjour dans le pays. On ne peut pas sortir et revenir au pays muni de la même autorisation de voyage. De plus, assurez-vous si le territoire d’où vous venez n’est pas affecté par un virus infectieux puisque les procédures sont parfois trop restrictives.

Une approche intéressante à suivre

Dans plusieurs pays, notamment ceux de l’Asie, vous ne devez prendre aucune mesure si vous ne dépassez pas quinze ou trente jours de séjour. Mais avec le développement du tourisme qui devient plus attractif et les voyages qui coûtent moins cher, on assistera à un développement des visas électroniques.